[adkingpro type='paradis-2']

Nous sommes aussi sur ...

Youtube

En Europe, on fait manger des excréments aux prostituées africaines

Lolita : Son calvaire commence à Benin City

Témoignage d’une prostituée rongée par le sida

Amely-James Koh Bela

Amely-James Koh Bela

Lolita est Nigériane et a seulement 26 printemps lorsque son témoignage est récolté. Son parcours est une illustration parfaite du calvaire de plusieurs milliers de femmes africaines. La prostitution a fait d’elle une droguée et une alcoolique que le sida précipite dans les bras de la Grande Faucheuse.

La prostitution chez les femmes africaines prend de plus en plus d’ampleur en Europe et plus particulièrement en France. Diplômée d’une école de commerce, Amely-James Koh Bela a une longue expérience dans le milieu associatif et dans l’humanitaire. Elle se bat depuis plusieurs années contre le trafic des femmes et des enfants, notamment dans la prostitution. Elle est l’auteur du livre La prostitution africaine en Occident . Afrik a décidé à sa manière de tirer la sonnette d’alarme. Ainsi nous vous proposerons dans les semaines à venir des témoignages récoltés par la Camerounaise entre 1995 et 2000 ainsi qu’une série d’articles de la rédaction sur la prostitution des femmes, des enfants mais aussi celle des hommes africains.

« Si seulement j’avais su ce qui m’attendait dans ce monde de fou, ce monde que tout le monde admire, ce monde où ils veulent tous venir, [...] Un monde où, nous les prostituées africaines, sommes considérées comme de la merde, des esclaves à qui on fait manger des excréments et boire des urines. On trouve normal que des malades, des pervers, des gens riches utilisent leur pouvoir et leur argent pour faire des choses aussi graves sur des êtres humains.

On dit que nous sommes adultes donc consentantes. C’est faux car personne ne m’a demandé mon avis avant de me jeter dans cette merde. J’ai été forcée et menacée. Et si nous sommes adultes, que fait-on des enfants qui sont dans ces milieux ? Des enfants de tous les âges. Et plus ils sont jeunes, plus ils coûtent chers. Ce ne sont pas les pauvres qui peuvent payer des sommes aussi énormes, leurs salaires ne suffiraient pas…

Pour lire la suite de cet article,
vous devez vous identifier comme membre
:
:
Content Protected by SmartLogix


Pas encore inscrit ? Inscrivez-vous !


Mot de passe perdu ? Cliquez ici…

138 total views, 1 views today

Likes(0)Dislikes(0)

Votre commentaire ?